bandeau principal du site de la paroisse St-Hugues de Bonnevaux

News importante

La missive missionnaire n°4 est disponible dans le lien suivant

NOUVELLES CONSIGNES AU 28 Novembre

A partir du 28 Novembre, les messes reprennent avec une limites de 30 personnes par célébration.
Pour ce week end, 4 messes sont célébrées:
Artas samedi 28 novembre à 18h30
St Jean de Bournay, St Georges d'Espéranche et Heyrieux dimanche 29 novembre à 10h 30
Les consignes sanitaires qui nous sont demandées, restent inchangées:
- distanciation
- lavage des mains à l'entrée
- régulation des flux et circulation organisée dans l'église
Il est demandé aux fidèles de venir avec un masque (OBLIGATOIRE).
Le père WIN et l'équipe paroissiale

La lettre du caté n°13 est maintenant en ligne, n'hésitez pas à la consulter
Retrouver sur notre site les premières Lettres du caté pour continuer à parler de la foi avec vos enfants.

EDITO

Pour aimer mon prochain… : Aimer Dieu de tout son cœur

l y a 30 ans, je participais à St Antoine l’Abbaye à une réunion paroissiale, qui fut particulièrement houleuse, avec beaucoup de disputes et de tensions… Quelqu’un, qui était nouveau, au bout d’un moment, s’écria : ‘’Je ne savais pas qu’il y avait tant de haine ici’’
Souvent, la haine n’est pas seulement dans un camp ! Quand il est question de laïcité, de religion et spécialement de religion musulmane, comme ces temps-ci, des points de vue s’affrontent, nous avons des affirmations tranchées, des incohérences, des mensonges aussi et bien sûr des querelles.
La peur de l’autre, le manque d’humanité, du désir de fraternité, le manque d’ouverture, l’absence d’une volonté de vivre ensemble, tout cela contribue à l’incompréhension, à la division, à l’exclusion et à la haine, qui va jusqu’à la violence et au meurtre
La haine, nous la vivons au sein des paroisses aussi parfois, oh sans aller jusqu’au meurtre, nous la vivons dans les associations, à l’école, en entreprise, en politique bien sûr et entre les nations… Et quand on se dit chrétien et croyant, c’est pas glorieux !
Or, Jésus dans l’Evangile, nous dit : ‘’Tu aimeras ton prochain comme toi-même’’. Il ne s’agit pas de le tolérer : c’est insuffisant, mais de vouloir le rencontrer, l’accueillir et donc de l’aimer, de faire un bout de chemin avec lui. Nous en sommes loin, si loin parfois, ici et ailleurs…
Se donner la main

Pour aimer mon prochain, pour savoir comment l’aimer, je sais ce que je dois faire : Aimer le Seigneur mon Dieu, de tout mon cœur, de toute mon âme et de tout mon esprit. C’est Lui qui nous donne la volonté d’aimer comme Jésus, chaque frère et sœur rencontrés. C’est Lui qui nous donne le courage nécessaire pour faire le premier pas.
Plus nous aimons le Seigneur et plus, normalement, notre comportement change, notre foi devient plus forte, elle devient active, elle ne demeure pas dans la sphère privée. La foi nous engage, ou alors, elle n’est pas !
La haine du monde, de ceux qui auraient dû l’accueillir, Jésus l’a connue et il en est mort. Mais il a accepté d’expérimenter cela, si je puis dire, par amour pour l’humanité. Sa mort est donc un acte d’amour qui a réintroduit l’amour dans le monde.
Mais pour que cet amour soit possible, vivant, agissant, les hommes, les chrétiens, doivent y adhérer.
Et c’est pourquoi nous avons à conforter notre relation avec Dieu, source de l’amour. Le premier commandement, que Jésus appelle ‘’grand’’, n’est pas facultatif ! Aimer Dieu de tout son cœur reste la priorité. Mais, en même temps, nous savons que le meilleur moyen d’aimer le Seigneur, c’est d’aimer le prochain, et c’est bien pour cela que les 2 commandements sont semblables, et finalement, ne font qu’un.

Père René CHATAIN, msf
Homélie du 30ème dimanche ordinaire A (25/10/2020)

NEWS IMPORTANTE

Présentation du nouveau logo de la Paroisse

nouveau logo de la Paroisse

Les lettres SHB
Les initiales du Saint Patron de la Paroisse: Saint Hugues de Bonnevaux.
L'abbaye cistercienne de Bonnevaux, sur le territoire de l'actuelle commune de Villeneuve de Marc, a été fondée en 1127.
Hugues de Bonnevaux (1120 - 1194), neveu de l'Evêque de Grenoble, en fut l'abbé et il l'adminitra de 1166 à sa mort, avec zèle et sagesse. Sa simplicité, sa piété et son talent de conciliateur étaient reconnus de ses contemporains. Il joua un rôle important dans la réconciliation de l'empereur Frédérique Barberousse et du pape Alexandre III en 1177.
Les lettres SHB se développent comme une voile de bateau au milieu d'un cercle bleu.
Cela nous rappelle quer l'Eglise est la barque du Christ sur l'océan du temps.
Cela signifie que cette paroisse vit et se trouve au milieu du monde et qu'elle est appelée à continuer à naviguer et porter la Bonne Nouvelle à tous.
La croix au milieu des lettre SHB
C'est la croix du Christ qui unit les paroissiens. Le Christ est la source de notre lumière et notre salut!
Le cercle bleu:
Le bleu est la couleur de Marie. Il faut tout d'abord savoir que la Vierge Marie n'a pas toujours été habillée et bleu. Mais selon les époques et les cultures, les couleurs sont des symboles. Au moyen âge, la couleur de la pureté était le bleu (comme le ciel probablement). C'est pourquoi cette couleur est associée à la Vierge Marie.
Cette couleur bleue confirme également que cette paroisse fait partie intégrante du diocèse de Grenoble-Vienne.

Méditations

Bonjour Marie, Que tu es belle

Nous aimerions te remercier d'être la maman de Jésus
Et de l'avoir protégé quand il était petit.
Merci Marie d'être toujours avec nous.
Merci Marie de nous écouter.
Merci Marie pour ta gentillesse envers nous.
Marie, tu sais, j'aimerais savoir-faire un beau silence
Et écouter la Parole
La comprendre aussi
Et me laisser conduire sur le chemin de Dieu
Marie, toi tu as su faire tout cela.
S'il te plait Marie
Peux-tu prier
r Pour que toujours je prenne
Le beau chemin de Dieu
Marie, On t'aime de tout notre coeur

Ecrit par 5 enfants